Présentation du projet

Problématique

De nombreuses recherches scientifiques récentes ont prouvé les effets néfastes de la pollution sonore et turbidique sur les mammifères marins, les poissons et les céphalopodes.

Pollution sonore

La plupart des animaux marins se servent du son pour communiquer, se nourrir, se reproduire ou se repérer. L’exposition continue à des sources de bruit anthropique intenses et/ou continues constitue un facteur d’appauvrissement majeur de la faune marine.

Or, du fait des activités humaines, l'intensité sonore de certains fonds marins a augmentée de près de 20 décibels ces 50 dernières années, soit une augmentation de la pression acoustique d’un facteur 100.

Pollution turbidique

En mer ou dans un cours d’eau, les particules en suspension se sédimentent naturellement mais elles peuvent être mises/remises en suspension par l’action de la nature et de l’homme.

Ces particules fines en suspension peuvent favoriser le relargage des polluants et métaux qu’elles contiennent, ces éléments une fois libérés peuvent atteindre des taux mortels pour la faune et la flore marines.

De plus les particules en suspension bloquent la pénétration de la lumière impactant ainsi directement la flore bentique.

Enfin la présence de particules fines modifie la capacité de filtration des bivalves et des espèces pélagiques. Les jeunes de ces espèces , et par extension la survie de ces espèces sur les sites impactés sont particulièrement menacé par ce type de pollution

Ce phénomène de bioaccumulation nécessite un contrôle constant de la qualité de l’eau et des sédiments marins. Les zones portuaires sont particulièrement concernées par ces pollutions et doivent faire l’objet d’une attention toute particulière

Objectifs

Les objectifs

AGESCIC a pour objectif d’apporter une solution systémique à cette problématique majeure via l’association de 3 solutions innovantes :

  • Le SubSea Quieter : un système de confinement pour la pollution sonore sous-marine et la turbidité
  • Le SmartPAM+ : une bouée autonome et communicante qui monitore en temps réel les niveaux d’émission sonore et de turbidité ainsi que les écosystèmes présents.
  • AVOREST : un système de réduction des impacts négatifs des travaux maritimes sur la faune marine et de rétablissement des fonctions écologique des zones aménagées.

 

AGESCIC a quatre objectifs principaux :

1 : L’adaptation de ces 3 systèmes aux travaux côtiers.

2 : La fabrication, les tests et l’évaluation des résultats des systèmes composant AGESCIC en conditions réelles. La solution sera déployée sur un site pilote et testée durant une phase de construction côtière. Ce test permettra de mesurer les performances techniques de la solution et d’évaluer les gains environnementaux associés.

3 : L’évaluation du ratio coûts/bénéfices environnementaux du déploiement de la solution AGESCIC à l’échelle européenne. Les bénéfices environnementaux seront étudiés scientifiquement sur 5 sites sélectionnés pour leur représentativité. Les résultats obtenus sur ces 5 sites seront ensuite extrapolés pour tous les travaux côtiers européens de 2017.

4 : La création de la phase de développement commercial de la solution AGESCIC avec comme externalités positives une protection accrue de l’environnement et une création d’emploi. L’objectif de cette phase finale est de proposer un panel de solutions clés en main aux acteurs de l’industrie de la construction côtière.

Les actions

 

Adaptation de la solution AGESCIC aux contraintes des travaux côtiers

Parmi ces contraintes, on peut citer le mouvement des marées, le confinement d’un espace étendu, le passage de navire au travers de l’installation et les aléas climatiques. Ce travail d’adaptation nécessitera une étude sur les conditions météorologiques et océaniques et sur l’évaluation de l’état de l’écosystème environnant grâce au test réalisé dans le port pilote.

Un second objectif sera l’optimisation de l’installation des 3 systèmes afin d’obtenir un ensemble coordonné. Des composants et éléments à échelle réduite seront manufacturés pour être testés avant la production du prototype taille réelle.  

Fabriquer et déployer le système sur le port pilote

La solution AGESCIC sera alors testée en condition réelle. Cet essai grandeur réelle servira à mesurer les performances en termes de réduction sonore et turbidique de la solution SubSea Quieter grâce au monitoring en temps réel apporté par la bouée SmartPAM+.

L’évaluation des performances du système AVOREST sera effectuée à Marseille et dans le port pilote. Celles-ci, combinées avec les données sonores et turbidique de SmartPAM+, elles permettront d’évaluer la performance globale de la solution.

Evaluation des gains environnementaux potentiels à l’échelle européenne

Le ratio coût/bénéfice environnemental de la solution sera évalué sur la base d’études et de simulations de l’utilisation du système sur :

  • 5 sites de contrôle en Europe
  • 2 sites qui serviront pour une étude d’adaptation avancée
  • Une base de données des espèces marines européennes sensibles au bruit et à la turbidité

Les résultats obtenus sur ces sites de contrôle seront ensuite extrapolés à tous les travaux côtiers menés durant l’année 2017.

Création d’une Spin-Off pour la commercialisation de la solution AGESCIC

Les résultats de la dissémination du projet seront cruciaux pour le succès commercial de la solution. Ce succès sera également partiellement lié à la réussite de la création d’un groupe réunissant les principales parties prenantes liées à l’activité des travaux côtiers.

Macro Planning

2018

Etude sur les impacts des des travaux cotiers sur les écosystèmes en Europe

Collecte de données scientifiques concernant les impacts du bruit et de la turbidité sur les zones de travaux côtiers

Cartographie des travaux côtiers de 2017 : Type et Lieu

Etude des impacts des pollutions acoustiques et turbidiques sur les écosystème à proximité des zones de travaux côtiers

2019

Fin du développement des 3 technologies

SubSea Quieter (SSQ) : un système de confinement pour la pollution sonore sous-marine et la turbidité

SMART PAM +: une bouée autonome et communicante qui monitore en temps réel les niveaux d’émission sonore et de turbidité ainsi que les écosystèmes présents.

AVOREST : un système de réduction des impacts négatifs des travaux maritimes sur la faune marine et de rétablissement des fonctions écologique des zones aménagées

2020

Test en conditions réelles

    

Fabrication et mise en place des trois technologies sur un port pilote.

Mesure des niveaux accoustiques et turbidiques avec et sans le système AGESCIC

Etude des impacts sur les écosystèmes avec et sans le système AGESCIC

2021

AGESCIC after Life : début de la phase commerciale

Etude des performances du système AGESCIC sur les travaux côtiers

Etude sur les impacts socio-économiques du projet

Phase d’adaptation aux autres régions européennes et lancement de la phase commerciale 

Rédaction de recommandation pour une nouvelle norme européenne

Impact environnemental

Le principal bénéfice de ce projet est la protection et la restauration de l’environnement à proximité des zones de travaux côtiers. Non seulement le système AGESCIC réduit les pollution acoustiques et turbidiques, il consomme également moins d’énergie et produit moins de gazs a effet de serre que les solutions actuelles.

Son implémentation autour des zones concernées a une empreinte carbone nettement inférieure à celle de la plus importante autre solution : le rideau de bulles. En comparaison, le système AGESCIC produira environ 99,9% de CO2 en moins et consommera 99% d’énergie en moins. Cette économie correspond à la consommation annuelle d’un village de 700 habitants.

Ce projet aura également d’autres types d’impacts. La meilleure mise en œuvre de la directive Cadre stratégie pour le milieu marin aura un impact direct sur les personnes ; les communautés et les entreprises directement concernées par la préservation de l’environnement. Ainsi le projet aura de réelles répercussions socio-économiques, il améliorera aussi l’image «verte » de ses utilisateurs et des politiques et constituera une forte avancée dans le développement durable marin.